News du tennis

  • Federer toujours invaincu en Hopman Cup
  • Simon et Monfils titrés ce samedi
  • La Suisse remporte la Hopman Cup
  • Ils ont décidé de dire stop en 2017
  • Mladenovic et Garcia dans le Top 10
  • Tsonga remporte son 4ème titre de la saison
  • 1er titre depuis 2015 pour Sharapova
  • FEDERER DOMINE ENCORE NADAL EN FINALE
  • Garcia rejoint Halep en finale !
  • Magnifique performance de Mannarino vs Cilic
  • Wozniacki remporte son 1er titre cette saison
  • Paire s'incline en finale à Metz
  • Sharapova au 3ème tour, Svitolina au 2ème
  • Tsonga éliminé au 2ème tour par Shapovalov !
  • Sharapova fait chuter Halep au 1er tour !
  • Tsonga, Pouille et Paire in, Simon out
  • Nadal redevient N°1 mondial ce lundi !
  • 1er titre en Masters 1000 pour Dimitrov
  • 2ème sacre cette saison pour Muguruza !
  • Roger Federer : «La Laver Cup, ça va être dingo»
xf9_ecgsgl-06-01-2018.jpg

Federer toujours invaincu en Hopman Cup

Roger Federer (2ème ATP) continue son parcours parfait à Perth, lors de la Hopman Cup. Le champion suisse s'est en effet imposé pour son dernier match de simple en phase de poules de la Hopman Cup face à Jack Sock (8ème ATP) en deux sets (7/6(5) 7/5) et 1h35 de jeu, au treme d'un match de très bon niveau de la part des deux joueurs. Le Bâlois apporte ainsi le premier point à la Suisse et reste invaincu en 3 matchs en 2018. De bon augure pour le Suisse qui, avec David Goffin, semble être actuellement le seul membre du Top 10 à être paré pour le premier tournoi du Grand Chelem de l'année. Assez bon dans les déplacements, performant au service et avec toujours le même talent, Federer poursuit idéalement sa préparation pour le premire grand chelem de l'année. 

Chez les Dames, Osaka et Bencic à l'honneur

Elle forme avec Yuichi Sugita la paire japonaise, novice dans l'épreuve, et pourtant, elle a abordé cette compétition sans pression. Naomi Osaka continue de progresser sur le circuit face aux joueuses et fait désormais partie des joueuses qui seront probablement à suivre durant cette saison. Victorieuse notamment de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova  au tie break du troisième set ce jeudi, Osaka prouve qu'elle a du mental. L'autre joueuse en vue durant cette Hopman Cup, est la Suissesse Belinda Bencic. Invaincue à l'image de son partenaire de luxe, Roger Federer, Bencic fait un retour fracassant sur le circuit (ndlr, 17 victoires consécutives) après diverses blessures et opérations par le passé. Dans ce Groupe B de la compétition, la Suisse, si elle l'emporte, serait la première équipe qualifiée pour al finale.

source tennisleader.

ehvesz3jr7-06-01-2018.jpg

Simon et Monfils titrés ce samedi

Gilles Simon (89ème ATP) a remporté ce samedi le titre au tournoi ATP de Pune en dominant en finale le Sud-Africain Kevin Anderson (14ème ATP/ N°2) en deux manches (7/6(4) 6/2) et 1h38 de jeu. Le tournant du match se joue dans le tie break du 1er set, où le Tricolore dégouta Anderson lors d'un rallye de 39 coups en ramenant toutes les balles du Sud-Africain sur la première balle de set du Français. Le Niçois bat notamment 3 Top 20 cette semaine, tels que Roberto Bautista-Agut en 1/4 (20ème ATP/ N°3), Marin Cilic (6ème ATP/ N°1) en 1/2, et enfin Anderson en finale, pour s'offrir ainsi le 13ème titre de sa carrière, trois ans après son dernier titre glané lors de l'Open 13 de Marseille

ATP Doha : Monfils éteint Rublev en finale

Gaël Monfils (46ème ATP) s'est imposé ce samedi en finale du tournoi ATP 250 de Doha face au Russe Andrey Rublev (39ème ATP) en deux petits sets (6/2 6/3) et 1h00 de jeu. Le Parisien a littéralement éteint la fougue du Russe, dont le jeu était uniquement basé ce soir sur des coups puissants du fond du court. Cette tactique n'a vraisemblablement pas fonctionné puisque son adversaire l'a laissé faire les points et les fautes. Un manque d'expérience en finale encore criant du jeune Russe qui permet au Français de remporter à Doha son 7ème titre ATP, le premier depuis Washington en 2015, et réalise un bon début de saison à 10 jours de l'Open d'Australie. A noter que Monfils  est le premier joueur français à remporter le tournoi qatari en étant invité depuis Nicolas Escudé en 2004, et qu'il en est à sa 9ème victoire consécutive face à un joueur russe depuis sa défaite face à Mikhail Youzhny à Rotterdam en 2010.

source tennisleader.

ldmujnf73d-06-01-2018.jpg

La Suisse remporte la Hopman Cup

La Suisse a donc succédé à la France au palmarès de la Hopman Cup ce samedi midi, en battant l'Allemagne 2/1, lors du double mixte décisif. Il faut dire que le "Maestro" avait mis les Helvètes sur les bons rails. Alors que la plupart des cadors se débattent avec des problèmes de blessure ou retardent leur début de saison, il y en a un qui lui est en forme, c'est Roger Federer (2ème ATP). Tout roule en effet parfaitement pour le champion suisse qui a enregistré ce samedi matin sa 4ème victoire en simple en autant de matchs. Federer a en effet battu logiquement Alexander Zverev (4ème ATP) en 3 manches (6/7(4) 6/0 6/2). Piqué par la perte du 1er set, à cause de quelques erreurs dans le tie-break et qu'il aurait dû remporter (ndlr, 1 balle de set en sa faveur), le Bâlois a ensuite haussé son niveau de jeu, écoeurant son adversaire, alors que dans le même temps le jeune allemand a plongé, physiquement et mentalement sous la pression de l'Helvète qui a démontré qu'il serait le grand favori du prochain Open d'Australie compte tenu du niveau de jeu qu'il affiche déjà. A la suite Angélique Kerber battait Belinda Bencic (74ème WTA) en deux manches (6/4 6/1). Mais la Paire Federer/ Bencic donnait la victoire aux Suisses en battant la paire A. Zverev/ Kerber en deux manches (4/3 4/2).

source tennisleader.

1r7lb4tk5x-08-12-2017.jpg

Ils ont décidé de dire stop en 2017

Paul-Henri Mathieu (35 ans, Français) : talentueux et ombrageux
Après plus de 15 ans sur le circuit, Paul-Henri Mathieu (247ème ATP) à donc décidé de prendre sa retraite en cette fin de saison 2017 lors des Interclubs de 1ère division avec le TCBB. Plus connu sous le sobriquet de «PHM», cet Alsacien peu prolixe et ombrageux aura pourtant été l’un des joueurs Français les plus appréciés du public sans pour autant obtenir des résultats flamboyants. Du reste, et hélas pour lui, le public expert se souvient surtout de sa terrible désillusion devant Mikhail Youznhy en finale de Coupe Davis où il disputera le match 5 qui aurait pu offrir le saladier d’argent aux Bleus. On connait la suite alors qu'il menait 2 sets zéro. Malgré cela "Paulo" remportera tout de même 4 titres en simple sur le grand circuit et un titre en double avec Nicolas Devilder. En 2006, le Français aura notamment fait rêver le public du court Philippe Chatrier en poussant dans ses retranchements Rafael Nadal même s’il s’inclinera en 4 manches (7/5 4/6 4/6 4/6). Il pourra se targuer d’avoir le record du match le plus long en 4 sets en Grand-Chelem (4h53). Dorénavant, le nouveau retraité compte profiter de sa famille et de ses deux enfants tout en gardant un pied dans le tennis où l’on devrait rapidement le revoir. A lire également  : https://www.facebook.com/PHMofficiel/posts/1544943522220423
Palmarès : Simple : 4 titres ATP (Moscou, Lyon en 2002; Casablanca et Gstaad en 2007); Double : 1 titre ATP; Coupe Davis : 1 finale (2002); Meilleur classement ATP : 12ème mondial (2008)

Radek Stepanek (Tchèque, 39 ans) : l'attaque comme crédo
Le tennis perd en 2017 un autre de ses joueurs les plus emblématiques. Radek Stepanek aura en effet marqué l'histoire de son empreinte. Excellent joueur de double où il remportera notamment 18 titres sur le circuit pour 33 finales disputées dont deux Grands Chelems (Open d'Australie en 2012, US Open en 2013) avec son partenaire Leander Paes, le Tchèque a été également un excellent joueur de simple, 8ème mondial à son meilleur classement.
Il remporte la Coupe Davis en 2012 avec la République tchèque en apportant le cinquième point décisif en finale face à l'Espagne en battant Nicolas Almagro. Il récidivera l'année suivante en battant la Serbie de Novak Djokovic en remportant à nouveau le 5ème match décisif, cette fois-ci contre Dusan Lajovic. Grâce un à un jeu très offensif et une magnifique "main", Stépanek glanera également 5 titres en simple. Souvent dans l'ombre de son compatriote Tomas Berdych, celui qui fêtera ses 40 ans l'année prochaine met donc fin à une très belle carrière et va rester dans le tennis comme coach adjoint de Novak Djokovic la saison prochaine.
Palmarès: Simple : 5 titres ATP (Rotterdam, Los Angeles, Brisbane, San José, Washington); Double : 18 titres; Coupe Davis : 2 titres (2012, 2013) Meilleur classement ATP : 8ème mondial (2006)

Juan Monaco : l'esthète a dit adios
Né à Tandil (Argentine), comme son célèbre compatriote Juan Martin del Potro, Juan Monaco a décidé de dire stop le 15 mai de cette année à l'âge de 33 ans, miné par les blessures, notamment au poignet. Joueur talentueux, ce grand ami de Rafael Nadal sur le circuit, n'a pourtant pas eu la carrière que son talent laissait augurer. "Pico" aura tout de même remporté 9 titres sur le circuit, de 2007 pour son premier à Buenos Aires, en terminant en 2016 par celui de Houston. Mais il n'aura pas fait mieux que gagner l'ATP 500 de Hambourg en 2002, une année faste où il va remporter 4 titres sur l'ensemble de la saison. En Grand Chelem il n'ira, hélas pour lui, pas plus loin que les 1/8èmes de finale dont deux fois à Roland Garros (2007 et 2012) et une fois à l'US Open (2007) Il intégrera le Top 10 (10ème) du classement ATP en juillet 2012 mais en ressortira très rapidement. Droitier, au revers à deux mains, sachant faire pas mal de choses sur le court il n'aura néanmoins pas réussi à passer le cap des top joueurs, peut-être à cause du manque d'un coup fort. En 2017, il ne va disputer que 3 tournois et va finir sa carrière au Masters 1000 d'Indian Wells, battu au 1er tour en 3 sets par Adrian Mannarino. Le 15 mai il annonce son retrait définitif du circuit.

Palmarès: Simple : 9 titres ATP (Buenos Aires, Poertschach, Kitzbuhel, Viña del Mar, Houston, Hambourg, Kuala Lumpur, Düsseldorf, Houston); Double : 3 titres (dont à Doha en 2015 avec R. Nadal); Meilleur classement ATP : 10ème mondial (23 juillet 2012)

 

source tennisleader.

l8adf_4g9b-23-10-2017.jpg

Mladenovic et Garcia dans le Top 10

A l'inverse des hommes, où plus aucun Tricolore ne figure parmi les meilleurs, le classement WTA compte deux Françaises dans le Top 10 ce lundi matin. 9ème la semaine dernière, Caroline Garcia gagne une place et se classe désormais 8ème, soit son meilleur classement en carrière. Mais la surprise vient de Kristina Mladenovic qui, malgré 10 défaites consécutives au 1er tour depuis août dernier , intère le Top 10 (10ème/ + 3 places) pour la première fois de sa carrière également; La N°2 Française a bénéficié des chutes au classement de joueuses comme Angélique Kerber (19ème/ - 8 places), par exemple, ou bien encore de Dominika Cibulkova, désormais 26ème mondiale (-14 places). A noter que l'Allemande Julia Goerges est désormais la N°1 allemande, grâce à sa belle victoire à Moscou (18ème/ + 8 places). Enfin, le Top 5 reste inchangé avec Simona Halep, toujours première.

source tennisleader.

8wjhtgtfyr-23-10-2017.jpg

Tsonga remporte son 4ème titre de la saison

Absent de la tournée asiatique en raison d'un genou douloureux, Jo-Wilfried Tsonga (17ème ATP/ N°2) a soigné son retour sur les courts en remportant ce dimanche après-midi le tournoi d'Anvers au détriment de Diego Schwartzman (26ème ATP/ N°4) en deux sets solides (6/3 7/5). Pourtant, le Français aurait pu conclure plus rapidement sa finale après avoir réalisé deux breaks dans la seconde manche, mais c'était sans compter sur un Argentin accrocheur, parvenant à refaire son retard dans la foulée de chaque break. Fort de 8 aces et 73% de points gagnés derrière sa première balle, le Tricolore a, semble-t-il, laissé ses problèmes physiques de côté pour tenter de finir l'année en beauté, à commencer par le tournoi de Paris-Bercy début Novembre. Le 17ème joueur mondial se donne donc de l'air après une deuxième partie de saison chaotique où il a enchainé des sorties prématurées à Cincinnati et à l'US Open. C'est le 4ème titre de la saison pour le Manceau cette saison, après ceux glanés à Rottherdam, Marseille et Lyon, qui démontre donc que l'équipe de France pourra bien compter sur lui pour la finale de Coupe Davis face à la Belgique fin novembre à Lille. 

source tennisleader.

dub_kxu2dh-15-10-2017.jpg

1er titre depuis 2015 pour Sharapova

Maria Sharapova (86ème WTA) retrouve le goût de la victoire après son dernier titre en tournoi il y a plus de deux ans à Rome. L'actuelle 86ème mondiale s'est imposée en deux sets serrés (7/5 7/5) ce dimanche matin en finale du tournoi de Tianjin  face à la jeune Aryna Sabalenka (102ème WTA) au terme d'un match décousu dans lequel la Russe, menée 4/1 dans le première manche puis 5/1 dans la seconde, est parvenue à inverser la tendance dans chaque set. Contrairement à l'ex numéro une mondiale, la Bélarus n'a jamais réussi à confirmer l'avantage pris aux points dans les sets malgré un excellent pourcentage de première balle (65%) et de nombreuses balles de breaks sauvées (ndlr: 10/16 contre 5/10 pour la Russe). La Tsarine confirme son retour au premier plan en cette fin de saison, elle qui fut suspendue plus d'un an pour dopage. Sharapova va enchainer sur un second tournoi, chez elle, dès la semaine prochaine avec le tournoi de Moscou où les organisateurs lui ont attribué une wild-card. 

source tennisleader.

fl3yy8_2b1-15-10-2017.jpg

FEDERER DOMINE ENCORE NADAL EN FINALE

Open d'Australie, Indian Wells, Miami et Shanghaï ! 4 finales disputées cette saison entre Roger Federer (2ème ATP/ N°2) et Rafael Nadal (1er ATP/ N°1) et 4 victoires pour le Suisse. Qui l'aurait crû il y a encore quelques mois ? Alors que pendant très longtemps la Majorquin a été la bête noire de l'homme aux 19 titres en Grand Chelem, c'est désormais l'inverse et, ce, de manière récurrente (ndlr, aucune victoire de Nadal sur Federer depuis 3 ans et demi). Federer s'est donc imposé sans problème ce dimanche matin en deux sets (6/4 6/3) en finale de l'avant dernier Masters 1000 de la saison. Pour le Suisse, il s'agissait de sa 143ème finale en carrière, son 94ème titre en carrière, son 3ème masters 1000 cette saison, et la seconde fois qu'il l'emporte à Shanghaï, après avoir battu Gilles Simon en finale en 2014. Des chiffres stratosphériques qui situe le champion, si cela était encore nécessaire ! Dans de bonnes dispositions depuis le début de la semaine, le Suisse est monté en puissance progressivement au fil des matchs pour faire, peut-être, son meilleur match ce dimanche, privant du coup le "Toro de Mancor" de toute solution. D'entrée de jeu, l'Helvète prend d'ailleurs Nadal à la gorge en le breakant (1/0).

Aucune balle de break pour Nadal

Coups en demi-volée, accélérations, l'Espagnol est tout de suite débordé et très loin derrière sa ligne. Ce break, Federer va le conserver sans peine tout au long du set. Intouchable sur ses mises en jeu (ndlr, 75% de premières sur la 1ère manche, 7 aces, 10 sur l'ensemble du match), Nadal n'arrive pas à retourner dans de bonnes conditions et ne se créera du reste aucune balle break du match ! Rarissime ! Et même s'il se bat, comme toujours, il ne peut refaire son retard, surclassé par la vitesse de jeu du Suisse (6/4) et quasiment toujours sur le reculoir. Dans le début du second set, le niveau de jeu retombe un peu et les joueurs se neutralisent (2/2). Mais Federer, clairement au dessus et somme toute très facile dans le jeu, donne un petit coup d'accélarateur pour breaker (3/2, puis 4/2). Le match est dès lors plié. Le protégé de Carlos Moya commet trop de fautes directes, est régulièrement débordé, alors que le Suisse déroule, serein. Il double breake même sur le dernier jeu (6/3) pour enfoncer le clou et remporter on ne peut plus logiquement cette finale. Aujourd'hui il y avait une classe d'écart entre ces deux champions qui ont (quasiment) tout remporté cette saison ! On devrait très vite les retrouver, pas très loin de la finale, du côté de Bercy mais également au Masters de Londres, pour le grand bonheur de tous. Et histoire d'arriver au chiffre impressionnant d'un 40ème clasico en carrière et continuer d'écrire encore un peu plus leur légende respective !

source tennisleader.

7xvk6ijrfk-07-10-2017.jpg

Garcia rejoint Halep en finale !

En très grande forme depuis mi-septembre, Caroline Garcia (15ème WTA) semble innarêtable ! En effet, la Française s'est qualifiée ce samedi après-midi pour la finale du tournoi WTA Premier Mandatory (ndlr, équivalent d'un Masters 1000 chez les hommes) de Pékin. Il s'agit de sa 2ème finale d'affilée en 15 jours, après celle de Wuhan la semaine dernière. La future N°1 Française dès lundi prochain, qui intégrera le Top 10, s'est imposée solidement face à Petra Kvitova (18ème WTA/ N°12)en 2 sets (6/3 7/5) et 1h30 de jeu. Un match largement dominé par la Tricolore dans le premier set (grâce à un excellent service (ndlr, 72% de premier service), face à une Tchèque en panne de premières (ndlr, seulement 51%). Dans le deuxième set, plus serré, la Française a breaké opportunément son adversaire à 5/5 pour ensuite conclure et ainsi se qualifier en finale, au terme d'un match qui ne restera pas dans les annales ! Qu'importe, Garcia affrontera ce dimanche en finale, la nouvelle N°1 mondiale, Simona Halep (2ème WTA), pour un nouveau titre dans un duel qui s'annonce comme très équilibré.

source tennisleader.

imcbvm6x-r-07-10-2017.jpg

Magnifique performance de Mannarino vs Cilic

Véritable éclaircie dans le sombre paysage tennistique français depuis quelques mois, Adrian Mannarino (31ème ATP) a enregistré une superbe victoire ce samedi matin en demi-finale à Tokyo en battant son second Top 10 en deux mois ! Après avoir concédé le premier set au jeu décisif, le tricolore à su canaliser ses émotions pour s'imposer en trois sets (6/7(6) 6/4 6/0) face au Croate Marin Cilic (5ème mondial/ N°1), tête de série numéro une de ce tournoi. Au terme d'un match dans lequel il aura été très réaliste (ndlr : 8 balles de break sauvées sur 10 contre 9 sur 15 pour Cilic) le Francilien, extrêmement solide, est parvenu à faire craquer le Croate dans le deuxième set, lui prenant son service deux fois d'affilée avant de lui infliger un sévère 6/0 dans la dernière manche. Mannarino rencontrera David Goffin (11ème ATP/ N°4) en finale ce dimanche pour tenter de remporter ce qui serait son premier ATP 500. Comme un avant-goût de finale de Coupe Davis.

source tennisleader.

1mwygcejq1-25-09-2017.jpg

Wozniacki remporte son 1er titre cette saison

Premier titre cette saison pour Caroline Wozniacki (6ème WTA) ce dimanche matin au tournoi WTA de Tokyo. La Danoise s'est imposée en deux sets assez facile (6/0 7/5) face à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (23ème WTA). Wozniacki, 6ème au classement WTA, aura su faire respecter la hiérarchie et le classement en prenant le meilleur sur une Pavlyuchenkova totalement inhibée par l'évènement au début de la rencontre. La Russe ne s'est pas procurée une seule balle de break de tout le match, pendant que la Danoise en a eu beaucoup, et a réussi a en convertir plus de la moitié (4/7), tout en servant extrêmement bien (6 aces, 61% de premières, 71% de réussite derrière la première et 75% derrière la seconde). Difficile donc de rivaliser pour Pavlyuchenkova face a une Wozniacki aussi inspirée. La Danoise est désormais 5ème à la Race et est quasiment assurée de disputer le Masters.

A Séoul, Ostapenko titrée également

Jelena Ostapenko (10ème WTA) a remporté ce dimanche matin le tournoi WTA de Séoul en venant à bout de la valeureuse Brésilienne Beatriz Haddad Mia (71ème WTA), surprenante finaliste (qui a quand même sorti Begu, mais a bénéficié d'un tableau plutôt favorable), au bout de 3 sets serrés (6/7(5) 6/1 6/4). La Lettone s'est logiquement imposée en convertissant chacune de ses balles de break (7/7) alors que son adversaire a été moins performante dans ce secteur de jeu (3/7). Le match aurait pu tourner autrement, mais Ostapenko, en grande favorite, a bien maitrisé son match après le premier set pour filer vers la victoire. La vainqueure de Roland-Garros cette année remporte donc un 2ème titre en 2017 et file très certainement vers le Masters (7ème à la Race, 750 points d'avance sur la 9ème).

source tennisleader.

t-5m78eq-4-25-09-2017.jpg

Paire s'incline en finale à Metz

Pas de titre pour Benoit Paire (41ème ATP) au Moselle Open de Metz où ce dimanche le Français s'est incliné en finale face à l'Allemand Peter Gojowzcyk (95ème ATP), vainqueur en 2 manches (7/5 6/2). Le Tricolore, bien que favori pour un deuxième titre en carrière, n'a pas su imposer son rythme et s'est heurté à la fougue du 95ème mondial, issu des qualifications. Signe des lacunes de l'Avignonnais au cours de la rencontre, son très faible 31% de points au second service, là où c'est son adversaire du jour qui aura finalement mis toutes les chances de son côté en profitant de la maladresse du Tricolore dans les échanges. Auteur d'une très belle semaine, Paire s'était par ailleurs offert le scalp de David Goffin (12ème ATP). C'est la 4ème finale perdue par le Français au total dans sa carrière.

À St-Petersbourg, le titre échappe à Fognini

En finale du tournoi de St-Petersbourg en Russie, Fabio Fognini (29ème ATP) n'a pas réussi à mettre la main sur la trophée après sa défaite en 3 manches (6/3 4/6 2/6) face à Damir Dzumhur (55ème ATP). Après une première manche empochée avec poigne, l'Italien n'a pas su maintenir son rythme en se heurtant à l'opportunisme du Bosnien qui disputait là sa deuxième finale en carrière. Dans la dernière manche décisive, Fognini est resté dans ses travers, profitant à son adversaire du jour, bien plus entreprenant, de filer tout droit vers son tout premier titre. 

source tennisleader.

swcp_ac6qu-31-08-2017.jpg

Sharapova au 3ème tour, Svitolina au 2ème

Maria Sharapova (146ème WTA/WC) a dû s'employer pour sortir vainqueure de son 2ème tour qui l'opposait à Timea Babos (59ème WTA), ce mercredi soir, à l'US Open. La Russe a, en effet, battu, non sans mal, la Hongroise, en trois sets (6/7(4) 6/4 6/1). Auteure d'un 1er set pénible où elle s'est retrouvée en grande difficulté sur ses jeux de service (ndlr, 4 double fautes et 3 breaks concédés dans le 1er set), la vainqueure de l'édition 2006 affrontera l'Américaine Sofia Kenin (139ème WTA) pour une place en 1/8èmes de finale. Garbine Muguruza (3ème WTA/N°3) a également assuré sa qualification pour le 3ème tour suite à sa victoire face à Ying-Ying Duan (92ème WTA). Bien trop forte pour son adversaire, la récente vainqueure de Wimbledon remporte donc une confrontation inédite, en deux sets faciles (6/4 6/0), face à la Chinoise. Au 3ème tour, Muguruza va affronter Magdalena Rybarikova (31ème WTA) et pourrait, en cas de victoire, atteindre pour la 1ère fois de sa carrière les 1/8èmes de finale du majeur new-yorkais.

Svitolina et Kuznetsova difficilement

Elina Svitolina (4ème WTA/N°4) a, quant à elle, rejoint ce mercredi soir le 2ème tour du majeur. L'Ukrainienne a, pour cela, battu difficilement Katerina Siniakova (42ème WTA) en 3 sets (6/0 6/7(5) 6/3).  Après un premier set largement à sa faveur (6/0), l'Ukrainienne a été mise en difficulté (5/5) avant de voir son match interrompu. La 42ème joueuse mondiale a finalement mieux démarré ce mercredi avant de voir la tête de série 4 revenir et s'imposer. Au 2ème tour, Svitolina affrontera 
 Evgeniya Rodina (89ème WTA), tombeuse en deux sets (6/7(2) 1/6) d'Eugénie Bouchard (76ème WTA). Difficile également pour  Svetlana Kuznetsova (8ème WTA/N°8), qui a peiné pour dominer  Marketa Vondrousova (67ème WTA), en  trois sets (4/6 6/4 7/6(2)). Après un 1er set médiocre où elle a perdu son service à 4 reprises, la 8ème joueuse mondiale s'est ensuite ressaisie pour l'emporter au tie-break du dernier acte. En revanche, c'est terminé pour Caroline Wozniacki (5ème WTA/N°5) qui a été battue par Ekaterina Makarova (40ème WTA) en 3 sets décousus (2/6 7/6(5) 1/6).

A.Radwanska in, Cibulkova out

1er tour sans problème ou presque pour Agnieszka Radwanska (11ème WTA/N°10), qui a battu en deux sets (6/4 7/6(3)) la Croate Petra Martic (85ème WTA). La tête de série numéro 10,  se hisse donc au 2ème tour où elle va affronter Yulia Putintseva (50ème WTA). Après un match sans vraiment briller, Coco Vandeweghe (22ème WTA/N°20) a finalement validé son billet pour le 2ème tour en dominant sa compatriote Alison Riske (49ème WTA). Cela passe aussi pour  Daria Gavrilova (20ème WTA/N°25), qui n'a fait qu'une bouchée de Allie Kiick (643ème WTA/Q). En revanche, c'est déjà fini pour Dominika Cibulkova (10ème WTA/N°11) ! La Slovaque s'est, en effet, inclinée en trois sets (2/6 7/5 3/6) face à une Sloane Stephens (83ème WTA) en grande forme depuis le début de la saison sur dur.

source tennisleader.

5w8u-5d5q4-31-08-2017.jpg

Tsonga éliminé au 2ème tour par Shapovalov !

On le savait en danger et il l'a finalement été pendant toute sa rencontre au 2ème tour de l'US Open cette nuit (ndlr : mercredi à jeudi). En effet, Jo-Wilfried Tsonga (12ème ATP) n'a pu contrer l'impressionnant réalisme de la pépite canadienne Denis Shapovalov (69ème ATP) sur le clinquant court central du Arthur Ashe. Défait en 3 sets sans appel (4/6 4/6 6/7(3)), le Français, tête de série numéro 8 du tournoi, en devient une nouvelle victime de prestige pour le jeune joueur de 18 ans, auteur d'un mois d'août sous les feux des projecteurs après une demi-finale à Montréal, là où il s'était offert les scalps de Juan Martin Del Potro (31ème ATP) et Rafael Nadal (1er ATP). Globalement au fil du match, Tsonga, en difficulté, n'aura jamais su imposer son rythme et faire jouer en fond de court le jeune espoir, ahurissant de fougue, qui quant à lui, poursuit son ascension fulgurante. Et à titre indicatif, c'est la première fois depuis 2012 que le Tricolore se voit quitter le Grand Chelem new-yorkais dés le 2ème tour. Quant à Shapovalov, il affrontera au 3ème tour le Britannique Kyle Edmund (42ème ATP). 

Gasquet out, Monfils poursuit

Richard Gasquet (30ème ATP/N°26) n'y arrive décidément pas en 2017 ! En effet, le Biterrois, en grande méforme cette saison, s'est incliné, comme à Wimbledon, au 1er tour de l'US Open, ce mercredi. Le 30ème joueur mondial s'est logiquement incliné contre Leonardo Mayer (59ème ATP/LL), en 4 sets (6/3 2/6 4/6 2/6) et 3h03 de jeu. Le Tricolore devrait encore reculer au classement et sortir du top 30  au classement ATP après l'US Open. En attendant, l'Argentin, qui se hisse pour le 2ème tour, affrontera Yuichi Sugita (44ème mondial). Gael Monfils (22ème mondial/ N°18), de son côté, est sorti vainqueur de son duel franco-français qui l'opposait à Jeremy Chardy (79ème ATP). Le N°3 Français s'est montré solide dans ce match et a dominé le natif de Pau en 3 sets (7/6(6) 6/3 6/4) et 2h07 de jeu. Supérieur, notamment au service (ndlr, où il a enchaîné 18 aces contre seulement 3 pour son adversaire), "la Monf'" a rassuré sur son état physique et rencontrera Donald Young (57ème mondial) au 2ème tour. 

Pouille et Mahut s'imposent en 5 sets et filent au 3ème tour

Étrange scénario pour Lucas Pouille (20ème ATP) cette nuit (ndlr : mercredi à jeudi) au 2ème tour où le Français semblait filer tout droit vers un succès solide sur Jared Donaldson (51ème ATP) avant que ce dernier ne parvienne à recoller à deux sets partout. Mais le Tricolore a su finalement puiser dans ses ressources afin de faire craquer le joueur local dans la manche décisive (7/5 6/4 4/6 3/6 6/4). S'il n'a pas totalement convaincu, le protégé d'Emmanuel Planque hérite d'un 3ème tour plutôt abordable face au Kazakh Mikhail Kukushkin (103ème ATP). De son côté, joli exploit de Nicolas Mahut (115ème ATP) qui s'est offert le luxe de faire chuter Albert Ramos-Vinolas (24ème ATP) en 5 manches également (4/6 6/4 4/6 6/3 6/0). Mené 2 sets à 1, le Français s'est montré impressionnant de réalisme et de solidité dans les deux dernières manches, écœurant par là l'Espagnol, impuissant à contrer le jeu d'un Mahut au sommet. Fort de son succès, la tâche s'annonce toutefois bien âpre au 3ème tour puisque le Tricolore affrontera Pablo Carreno-Busta (19ème ATP). 

Mannarino aisément qualifié 

De son coté, Adrian Mannarino (34ème mondial/ N°30) a, lui, confirmé sa très bonne forme du moment. Le Francilien, qui est le Français le plus en forme ces dernières semaines, a très bien débuté son tournoi puisqu'il s'est facilement imposé face au Lituanien Richard Berankis (165ème mondial/ PR), en 3 sets (6/2 6/4 6/2) et seulement 1h38 de jeu. Très solide dans cette rencontre (ndlr, il n'a concédé que 3 balles de break, toutes sauvées), le 34ème joueur mondial, qui aborde son 1er Grand Chelem en tant que tête de série, affrontera Bjorn Fratangelo (135ème mondial), vainqueur surprise d'Ivo Karlovic (38ème ATP), au 2ème tour. Elimination, en revanche, de Julien Benneteau (100ème ATP). Le natif de Bourg-en-Bresse s'est bien battu mais s'est finalement incliné, en 4 manches (4/6 6/2 4/6 2/6) et 2h19 de jeu, face au Belge David Goffin (14ème mondial/ N°9). Accrocheur, le Français tombe donc avec les honneurs face au 14ème joueur mondial qui rencontrera Guido Pella (72ème ATP) au 2ème tour. 

Paire et Millot craquent 

L'aventure s'est terminé à l'US Open cette nuit our Benoit Paire (41ème ATP) et ce dés le 2ème tour face à Mischa Zverev (27ème ATP). Le Français, défait en 5 manches (3/6 2/6 6/3 7/6(3) 5/7), a toutefois su faire preuve de force mentale après un début de match catastrophique. En effet, bien que mené par 2 sets, l'Avignonnais est parvenu à trouver les ressources afin de recoller à 2 sets partout avant de finalement céder son service à 5/5 : fatal pour le Français qui offre donc la mise en jeu pour conclure le match à l'Allemand. Quant à Vincent Millot (164ème ATP), scènario presque similaire face au Colombien Santiago Giraldo (164ème ATP) où le Français s'est montré totalement absent dans les 2 premières manches levées aisément par son adversaire du jour (1/6 0/6). Le Tricolore, mené, s'est alors repris en main en s'adjugeant le 3ème et 4ème set (6/4 6/4) avant de lui aussi, céder sa mise en jeu dans la dernière manche décisive. 

source tennisleader.

1gsx4kcgxf-29-08-2017.jpg

Sharapova fait chuter Halep au 1er tour !

Pour son grand retour en Grand Chelem où elle n'était plus apparue depuis l'Open d'Australie 2016, Maria Sharapova (146ème WTA) s'est offerte un succès significatif à l'US Open dés le 1er tour cette nuit (ndlr : lundi à mardi) face à la 2ème joueuse mondiale Simona Halep (2ème WTA) et ce en 3 manches (6/4 4/6 6/3). Au terme d'une rencontre explosive et où l'intensité a été à son paroxysme à bien des moments, c'est finalement la Russe qui aura su trouver les ressources afin de faire tomber la Roumaine dans un duel où la Tsarine se sera illustrée avec pas moins de 40 coups gagnants. Très émue en fin de match, et donc qualifiée pour le 2ème tour, la détentrice de 5 titres du Grand Chelem affrontera la Hongroise Timea Babos (59ème WTA), dans un match très abordable pour elle.

Muguruza en patronne

Garbine Muguruza (3ème WTA/N°3) a, elle aussi, parfaitement entamé son tournoi ce lundi. L'Espagnole, récente vainqueure de Wimbledon, n'a fait qu'une bouchée de son adversaire du jour, l'Américaine Varvara Lepchenko (64ème WTA), en deux petits sets (6/0 6/3) et seulement 1h05 de jeu. La 3ème joueuse mondiale a pu compter notamment sur ses 5 breaks enregistrés (ndlr, 1 seul encaissé). Au 2ème tour, la tête de série numéro 3 affrontera Ying-Ying Duan. Elle continue donc sa belle période depuis son titre à Londres et envoie un message fort à ses concurrentes. Cela passe pour  Venus Williams (9ème WTA/N°9), difficile vainqueure en trois sets (6/3 3/6 6/2) de  la Slovaque Viktoria Kuzmova (135ème WTA/Q), de 18 ans sa cadette ! En revanche, c'est déjà fini pour Johanna Konta (7ème WTA/N°7). La Britannique s'est faite surprendre dès son entrée en lice par la Serbe Aleksandra Krunic (78ème WTA), vainqueure en trois sets (4/6 6/3 6/4). 

Kvitova aussi qualifiée

Match un peu plus dur en revanche pour 
Petra Kvitova (14ème WTA/N°13), qui a tout de même dominé  l'ancienne numéro 1 mondiale, Jelena Jankovic (68ème WTA), ce lundi pour son entrée en lice. La Tchèque s'est imposée en deux sets serrés (7/5 7/5) et sera opposée à Alizé Cornet au 2ème tour. Cela passe également pour Magdakena Rybarikova (32ème WTA/N°31), vainqueure de l'Italienne Camila Giorgi (69ème WTA) en deux sets (6/3 6/4). A noter aussi la victoire expéditive en deux sets (6/1 6/0) de l'Allemande Julia Georges (33ème WTA/N°30), très en forme actuellement, contre sa compatriote Annika Beck (140ème WTA).

Wozniacki et Cibulkova qualifiées

Sans réels soucis, Caroline Wozniacki (5ème WTA) s'est offerte son billet pour le 2ème tour après son succès solide et en toute sérénité (6/1 7/5) face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu (133ème WTA). La Danoise, une des potentielles favorites à la victoire finale sur le sol new-yorkais, croisera la route au prochain tour de la Russe Ekaterina Makarova (40ème WTA). Succès en revanche bien plus étriqué pour Dominika Cibulkova (10ème WTA) qui aura eu besoin de 3 manches (6/7(5) 6/3 6/2) avant de disposer de sa compatriote slovaque Jana Cepelova (87ème WTA). Cibulkova retrouvera au tour suivant l'Américaine Sloane Stephens (83ème WTA) dans une rencontre à suspense. 

Bertens et Davis battues d'entrée

Peu en forme ces dernières semaines, Kiki Bertens (27ème WTA/N°24) a confirmé sa mauvaise période ce ce lundi au 1er tour, en chutant dès son entrée en lice contre l'excellente joueuse grecque  Maria Sakkari (95ème WTA), vainqueur de ce match en seulement deux sets (6/3 6/4) et 1h24 de jeu, grâce notamment à 4 breaks réussis. Au 2ème tour, la Grecque affrontera Rodionova. Idem pour Lauren Davis (34ème WTA/N°32), sortie par sa compatriote Sofia Kenin (139ème WTA/WC) en deux sets accrochés (7/5 7/5).

source tennisleader.

k4pq79k1pk-29-08-2017.jpg

Tsonga, Pouille et Paire in, Simon out

Belle entrée en matière de Jo-Wilfried Tsonga (12ème ATP/ N°8), ce lundi, à l'US Open. En effet, le Manceau, qui restait sur 3 défaites consécutives au 1er tour, s'est rassuré et a solidement écarté le Roumain Marius Copil (87ème mondial), en 3 sets (6/3 6/3 6/4) et 1h52 de jeu. Auteur d'un match solide, notamment au service (ndlr, où il a enchainé 13 aces), le Français n'a jamais réellement été mis en difficulté dans ce match et file donc au 2ème tour où il rencontrera Denis Shapovalov (69ème ATP/ Q), dans un match qui promet déjà. Même constat pour Lucas Pouille (20ème ATP/ N°16) qui n'a pas perdu de temps puisqu'il a facilement écarté le Belge Ruben Bemelmans (96ème mondial), en 3 sets (6/3 6/4 6/4) et seulement 1h42 de jeu. Le Nordiste, auteur d'une prestation convaincante, notamment dans les moments importants (ndlr, 8 balles de break sauvées sur 8 concédées), jouera donc Jared Donaldson (51ème ATP) au 2ème tour. Benoit Paire (41ème ATP), pour sa part, poursuit également. L'Avignonnais a logiquement effacé le Slovaque Lukas Lacko (120ème mondial/ LL) en 3 sets (6/3 6/2 7/6(5)) et 1h38 de jeu. Malgré un petit trou d'air en début de 3ème set (ndlr, il était mené 2/4), le Français n'a finalement pas tremblé dans cette rencontre et sera donc opposé à Mischa Zverev (27ème ATP/ N°23) au tour suivant. Nicolas Mahut (115ème ATP) a, quant à lui, battu très difficilement Marton Fucsovics (117ème ATP) en 5 sets (6/3 2/6 4/6 6/2 7/6(3)) et affrontera Albert Ramos-Vinolas (24ème ATP/N°20) au 2ème tour.

Simon et Herbert logiquement éliminés

Pas d'exploit, en revanche, pour Gilles Simon (39ème mondial) qui n'a rien pu faire face au local Sam Querrey (21ème ATP/ N°17) qui l'a logiquement écarté en 3 sets (4/6 3/6 4/6) et 1h52 de jeu. Le Tricolore, trop attentiste dans cette rencontre, n'a jamais réellement réussi à mettre en difficulté l'Américain et enchaîne donc une 4ème défaite de rang. Le 21ème joueur mondial file, lui, au 2ème tour où il sera confronté à Dudi Sela (71ème mondial). C'est également fini pour Pierre Hugues Herbert (64ème mondial) qui sort avec les honneurs puisqu'il a bataillé mais est finalement tombé, en 4 sets (1/6 3/6 6/4 3/6), face à l'Américain John Isner (15ème ATP/ N°10). Largement dominé dans les 2 premiers sets, le Français avait pourtant bien réagi dans le 3ème (ndlr, où il n'a concédé aucune balle de break), mais a finalement succombé sous les frappes du géant Américain. Herbert peut donc maintenant se concentrer à 100% sur le double, où avec Nicolas Mahut il a des vraies chances de titre, tandis que le local rejoint Hyeon Chung (47ème ATP) au 2ème tour. 

source tennisleader.

fifm_9p4dn-21-08-2017.jpg

Nadal redevient N°1 mondial ce lundi !

C'est désormais officiel, Rafael Nadal (1er ATP/ +1) est redevenu numéro 1 mondial, ce lundi ! En effet, l'Espagnol est remonté, ce lundi, sur la plus haute marche du classement ATP, un peu plus de 3 ans après l'avoir quittée au profit de Novak Djokovic (ndlr, en juillet 2014). De retour au plus haut niveau depuis le début de l'année avec déjà 4 titres au compteur (ndlr, Monte-Carlo, Barcelone, Madrid et la "décima" à Roland Garros), le Majorquin récolte le fruit d'une formidable première partie saison alors que beaucoup le disaient "fini" il y a encore seulement 1 an. Le "taureau de Manacor" va donc passer une 142ème semaine à la 1ère place mondiale, 9 ans après sa première accession au plus haut rang (ndlr, le 18 août 2008). Mais le Majorquin va vite devoir réagir au plan des résultats, après un été bien compliqué. Eliminé prématurément par Gilles Muller à Wimbledon en 1/8èmes de finale, Nadal a, ensuite subi, deux revers de suite : 0 Montréal (battu par Shapovalov) et à Cincinnati (battu par Kyrgios). Cette place de N°1, il va donc désormais devoir la défendre ardemment, notamment lors du prochain US Open (28/08- 10/09/17). Talonné par Andy Murray (2ème ATP) à 495 points derrière lui, le champion espagnol va surtout devoir contrecarrer le retour de Roger Federer (3ème ATP), qui n'est plus qu'à 500 points derrière lui et qui n'a aucun point à défendre d'ici la fin de l'année, s'il veut conclure une 4ème année en tête du classement ATP (ndlr, après 2008, 2010 et 2013). C'est faisable mais ce sera très compliqué.

source tennisleader.

nu-1uzn49d-21-08-2017.jpg

1er titre en Masters 1000 pour Dimitrov

Grigor Dimitrov (11ème ATP/ N°7) a remporté, ce dimanche soir, la finale du Masters 1000 de Cincinnati. Le Bulgare, très en forme depuis le début de la compétition, est solidement venu à bout de l’Australien Nick Kyrgios (23ème ATP), en 2 sets (6/3 7/5) et 1h26 de jeu. Extrêmement efficace dans les points importants, le 11ème joueur mondial a notamment sauvé les 2 balles de break qu’il a concédées et converti 50 % de ses occasions (ndlr, 2 sur 4) sur le service du 23ème joueur mondial pour s'offrir son 3ème titre de la saison, après Brisbane en janvier et Sofia en février, et son 1er Masters 1000 en carrière. De son côté, le natif de Canberra a très bien servi (ndlr, enchaînant 15 aces) mais s’est montré trop attentiste dans cette finale pour espérer décrocher son 1er titre en 2017. 

source tennisleader.

j6ufy8ipgd-21-08-2017.jpg

2ème sacre cette saison pour Muguruza !

Le choc tant attendu entre Simona Halep (2ème WTA/N°2) et Garbine Muguruza (6ème WTA/N°4) en finale du tournoi WTA Premier de Cincinnati a tourné court, ce dimanche soir. En effet, l'Espagnole, déjà très impressionnante en 1/2 face à la numéro 1 mondiale Karolina Pliskova, a récidivé face à la 2ème joueuse mondiale qu'elle a étrillée en 2 sets secs (6/1 6/0) et seulement 57 minutes. La 6ème joueuse mondiale n'a pas laissé respirer la Roumaine dans cette finale et remporte logiquement son 2ème titre de la saison, après Wimbledon en juillet. De son côté, la native de Constanta n'est jamais réellement rentrée dans sa finale et a vite cédé face aux multiples attaques de son adversaire. Halep enchaîne donc une 3ème défaite de suite en finale, après Rome et Roland Garros. 

source tennisleader.

_jlqcj_t8z-18-08-2017.jpg

Roger Federer : «La Laver Cup, ça va être dingo»

Roger Federer. Le Suisse aux 18 titres du Grand Chelem vient d'atterrir à Saint-Gall. Après un saut à Prague, où le 9e mondial avait rendez-vous avec le Tchèque Tomas Berdych (14e mondial) pour promouvoir la Laver Cup. L'Europe contre le reste du monde, c'est le concept de cette compétition annuelle qui verra les meilleurs de la planète affronter le gratin du Vieux Continent. Douze matchs sur trois jours. Première édition, du 22 au 24 septembre. Cette épreuve a germé dans la tête de ce prodige, amoureux du jeu...

 

Comment vous est venue l'idée de la Laver Cup ?

ROGER FEDERER. J'ai toujours pensé qu'il fallait faire un peu plus pour les anciennes légendes du tennis. Le golf fait du bon boulot, mais dans le tennis, on peut faire mieux. Tony (NDLR : Godsick, son agent) a pensé à quelque chose qui puisse s'inspirer de la Ryder Cup. On a demandé à Rod Laver [NDLR : ancien grand champion australien] s'il était d'accord pour prêter son nom. On a pensé à Björn Borg et à John McEnroe comme capitaines, parce que ce sont deux légendes de référence.

 

Les joueurs seront qualifiés selon le classement ATP en vigueur au lendemain de Wimbledon...

 

Oui, c'est ça. Les 4 meilleurs Européens et les 4 meilleurs du reste du monde seront automatiquement qualifiés. Et il y aura, en plus, deux wild cards [NDLR : invitation] pour chaque équipe, attribuées par les capitaines. Cette épreuve sera notamment intéressante pour les jeunes. Faire équipe avec Nadal et moi pendant trois jours peut être une expérience fabuleuse et enrichissante pour eux.

 

Voir Nadal et Federer du même côté du filet devrait exciter les foules !

Ou même me voir moi sur le banc en train de soutenir Rafa pendant son simple. Mais c'est vrai qu'on n'a jamais joué ensemble en double et ça me tient à coeur. On en avait parlé et on n'en a jamais eu l'occasion sur le circuit. Ce sera très très cool pour nous mais aussi pour les fans. Ça va être dingo.

 

Est-ce que ça peut supplanter la Coupe Davis ?

Je pense sincèrement qu'il n'y a pas de compétition entre les deux. Je sais que la Coupe Davis a des problèmes et que la Fédération internationale songe à apporter pas mal de changements. Je ne sais pas quelle est la recette idéale. C'est une épreuve importante. Je l'ai disputée pendant dix ans, mais c'est difficile d'en faire une priorité quatre week-ends par an, quinze ans d'affilée. La Laver Cup, c'est trois jours par an. Donc, elle ne fera pas concurrence à la Coupe Davis.

 

Il n'y aura pas de points ATP attribués. Seulement un prize money. Cela aura-t-il une vraie valeur sportive ?

Oui. Le but n'est pas de créer une exhibition de plus mais une compétition qui va s'inscrire dans la durée avec des matchs de grande intensité. On veut voir des matchs de rêve et pas juste du mini-tennis avec des coups entre les jambes. Les joueurs vont se donner à fond, motivés par les capitaines. Et aussi par le fait de pouvoir faire équipe avec ceux qui sont habituellement leurs rivaux. C'est notre slogan.

 

Que répondez-vous à ceux qui critiquent l'absence de caractère historique à la Laver Cup ?

Il faut bien commencer un jour. On est prudent, mais on rêve grand. Dans cinquante ans, elle sera historique.

 

Vous voyez-vous comme capitaine dans quelques années ?

Absolument. Pour faire profiter de mon expérience à la prochaine génération. J'espère que, dans cinquante ans, tous les plus grands joueurs auront participé à la Laver Cup.

page 1 sur 17  page suivante »
Publicité

ADBLOCK DÉTECTÉ

Vous utilisez un bloqueur de publicité tel que Adblock ou Adblock Plus
Merci de le désactiver pour notre site afin de pouvoir continué a diffusé ce site.
Actualisez ensuite la page avec la touche F5
1